Monument aux victimes du communisme : chronique d’un coup politique

Les élections fédérales à peine terminées, le moment est propice au bilan de l’héritage culturel légué par le gouvernement conservateur au pouvoir durant près d’une décennie au Canada. Dans la capitale nationale, à Ottawa, plusieurs monuments ont vu le jour depuis 2006 (Monument de la guerre de 1812, Monument aux pompiers canadiens, Hommage aux animaux…

Retour sur la temporalité des oeuvres publiques

Dans ma dernière chronique sur l’art public publiée dans Espace, il était question de la résistance des 1 % à l’éphémère, une résistance en quelque sorte fragilisée, voire renversée, par l’oeuvre performative J’aime Montréal et Montréal m’aime (2012-2017) de Thierry Marceau. L’interrogation portait parallèlement sur l’exigence quasi apriorique de la permanence de l’oeuvre quand il…

Nouvelles problématiques de l’éphémère

Dans la quasi-totalité des projets d’art public, la notion de durée est partie intégrante des oeuvres, puisque ces dernières sont le plus souvent issues d’une réflexion implicite sur la rencontre, dans le temps, entre les matériaux et l’environnement. Les oeuvres extérieures, en particulier, doivent êtres pensées en fonction de leur préservation, de leur résistance aux…