Historique

MANDAT ET POLITIQUE ÉDITORIALE

Fondé en 1987, le Centre de diffusion 3D (CDD3D) est une corporation sans but lucratif dont le mandat est de publier la revue ESPACE, un périodique ayant pour objectif de promouvoir la sculpture contemporaine. Le CDD3D a également pour consigne de mettre sur pied ou de prendre part à des évènements sur l’art actuel. Dans cette optique, il établit différents partenariats avec des organismes dont les mandats favorisent des objectifs similaires. Il met également en œuvre des activités (conférences, colloques, tables rondes, publication d’essais sur l’art) qui contribuent à partager des informations, mais aussi à susciter des discussions sur la situation de l’art au sein d’un univers culturel en pleine mutation.

Depuis décembre 2013, la direction de la revue ESPACE a été confiée à M. André-Louis Paré, membre du comité de rédaction depuis 1994 et collaborateur assidu à la revue depuis 1988. Sous sa direction, la revue ESPACE entreprend un nouveau cycle. Bien que fidèle à ce qu’elle a été, soit un magazine associé à la diffusion de la sculpture contemporaine, ESPACE, revue d’art actuel, souhaite aussi se tourner vers l’avenir. Depuis ses débuts, le logo de la revue est identifié à la sculpture. Mais parce qu’il désigne parfois une conception de l’art éloignée des multiples pratiques s’exposant aujourd’hui dans différents espaces, le mot sculpture peut paraître restrictif au sein d’un univers artistique souvent multidisciplinaire. Pour y remédier, la signature visuelle de la revue a été modifiée. En mettant désormais l’accent sur la notion d’espace, le nouveau logo favorise la diversité des pratiques artistiques en lien avec la sculpture, l’installation ou toute autre forme d’art associée à la spatialité.

Cette nouvelle identité visuelle nous invitait à réévaluer aussi la maquette de notre publication. La revue ESPACE a désormais un format, une texture papier, une police de caractère et une mise en page qui se démarquent de son ancienne facture. D’un point de vue éditorial, cette aventure va également de pair avec la formation d’une nouvelle équipe de rédaction. En outre, elle se concrétise avec la parution de trois numéros par année (Janvier, Mai, Septembre) au lieu de quatre. Ce choix de trois publications nous permet de produire un magazine plus volumineux en vue d’offrir aux artistes des scènes canadiennes et québécoises une meilleure visibilité et de contribuer ainsi au dynamisme du milieu de l’art d’ici.

HISTORIQUE

Membre fondateur du CDD3D, avec Édouard Lachapelle et Joëlle Morosoli, Serge Fisette a dirigé la revue ESPACE de 1987 à 2013. Par l’entremise de ses dossiers thématiques publiés à partir de 1990 et les comptes rendus d’expositions ou d’événements internationaux, la revue Espace se veut depuis ses débuts un outil de recherche, de connaissance et d’information s’adressant à la fois aux praticiens, aux collectionneurs, aux étudiants et aux professeurs intéressés aux pratiques artistiques évoluant dans le domaine de la sculpture. Parmi les membres de son comité de rédaction, dont le premier fût formé en 1994, mentionnons : Gilles Daigneault, Marie-Josée Jean, Jean-Pierre Latour, Jocelyne Lupien, Nicolas Mavrikakis, Nycole Paquin, Jean-Michel Ross et Élisabeth Wood.

1. Les dossiers de la revue Espace sculpture (1990 à 2013) :

Parmi les dossiers publiés par la revue, retenons pour exemple: Le surplus (vol. 7, no. 4); Un certain Montréal sculpté (no. 20); L’artiste et la ville (no. 22); L’art et la science (no. 36); Sculpture/Nature (no 38); Les Duos en art (nos 45 et 46); Art et nourriture (no. 52); Sculpture et pédagogie (no. 56); L’atelier et son dessein (no. 57); Espace sonore (nos 58 et 59); La sculpture et le précaire (no. 66); L’art réexposé (no. 71); Jumelages (no. 75); Sculpture et humour (nos 76 et 77); L’espace ment (no. 83); Transmission (no. 87); Art et pouvoir (no. 89); Le sacré en art (nos 90 et 91); Le devenir-animal (no. 93); Sculpture et vie privée (nos 95 et 96); Espaces utopiques (no. 97); La nécessité de la radicalité (nos 98 et 99); Espace cartographié (nos 103 et 104); La société du spectacle (no. 105) et Espace architecturé (no. 106).

À l’été 2012, pour célébrer son 100e numéro et les vingt-cinq ans de la revue, il a été demandé à vingt-cinq auteurs de différents horizons et générations de présenter cinq coups de cœur en sculpture entre 1987 et 2012 dans le domaine des expositions ou des œuvres d’art public. La page couverture de ce numéro spécial est signée par l’artiste Mathieu Beauséjour. À l’intérieur du numéro, se trouvait une sculpture à faire, conçue par le duo Doyon/Rivest. Il s’agissait d’un clin d’œil aux sculptures à faire qui se trouvaient dans les tout premiers numéros de la revue publiés à la fin des années 1980.

2. Des livres et des catalogues :

En plus de publier la revue Espace, le Centre de diffusion 3D a édité jusqu’à tout récemment des ouvrages dans sa collection CDD3D ou « Lieudit ». Parmi ces ouvrages, mentionnons : Symposiums de sculpture au Québec 1964-1997 (auteur : Serge Fisette) ; Textes furtifs autour de la sculpture 1978-1999 (auteure : Lise Lamarche) ; La sculpture et le vent, Femmes sculpteures au Québec (auteur : Serge Fisette); L’art insituable (auteure : Johanne Lamoureux) ; Jean-Pierre Latour, Critique d’art ; Exposer l’art contemporain au Québec (sous la direction de Francine Couture) ; Espaces utopiques (auteurs : François Chalifour, Serge Fisette et Nycole Paquin).

3. Des expositions et des colloques :

Jusqu’à ce jour, le CDD3D a organisé des colloques sur la sculpture, dont celui portant le titre Du nomadisme d’une dénomination (Cinémathèque québécoise, décembre 1999). Dans le domaine des expositions, il a mis en œuvre des expositions comme Femmes sculpteures au Québec, présentée au Centre d’art CIRCA (2004); Jumelages : l’espace et son double qui regroupaient les œuvres de huit artistes montréalais et qui a circulé dans sept centres culturels situés sur l’île de Montréal (2006-2007). Plus récemment, pour célébrer son 100e numéro et les vingt-cinq ans de la revue, il y eut l’exposition L’Odyssée d’Espace, présentée à la maison de la culture Plateau-Mont-Royal (2012) et Espaces utopiques : prospection et projection présentée au printemps 2013 à la maison de la culture Côte-des-Neiges.

4. Artefact 2001, 2004 et 2007 :

De 2001 à 2007, le CDD3D a institué une filiale, le « Centre d’art public », qui a organisé des expositions dans des lieux publics : Artefact Montréal – Sculptures Urbaines 2001 (commissaire Gilles Daigneault) eut lieu au Canal de Lachine et fût accompagnée d’une exposition à la Maison de la Culture Marie-Uguay (2001) ; Artefact Montréal – Sculptures Urbaines 2004 (commissaire : Gilles Daigneault) eut lieu sur le Mont Royal et fût accompagnée d’une exposition au Centre des arts contemporains du Québec à Montréal (2004) ; enfin, Artefact Montréal – Sculptures Urbaines 2007 (commissaires : Gilles Daigneault et Nicolas Mavrikakis) eut lieu sur le site d’Expo 67 et fût accompagnée d’expositions au Musée d’art contemporain de Montréal et dans diverses galeries d’art de Montréal (Joyce Yahouda, Art Mûr…).