Dawit L. Petros, Spazio Disponibile

L’autrice de ce texte est lauréate du concours Critiques de la relève, une collaboration entre le Département d’histoire de l’art et d’études cinématographiques de l’Université de Montréal, dans le cadre du cours de premier cycle L’art actuel (HAR 3220) et la revue ESPACE art actuel. Trois

Camille Norment, Plexus

La fondation DIA a invité Camille Norment, États-Unienne vivant à Oslo, à une collaboration qui s’est étendue sur quatre années. Cette artiste s’intéresse au son dans sa dynamique réflexive avec des espaces connotés par leur usage antérieur. Ce sont les espaces de la 22e rue de

Présence

Présence est le titre intrigant d’une exposition qui s’est déroulée cet été en Haute-Gaspésie. Sous la responsabilité de l’historien et critique d’art français Paul Ardenne, en collaboration avec le directeur artistique du Magasin Général, Jacky Georges Lafargue, l’exposition a mis en valeur le travail de

Samuel Roy-Bois, La vie est un outil comme un autre

L’artiste originaire de Québec, établi en Colombie-Britannique depuis une quinzaine d’années, Samuel Roy-Bois, rassemble pour son exposition La vie est un outil comme un autre des œuvres issues de corpus (inter)indépendants. Sous la responsabilité de Anne-Marie St-Jean Aubre, conservatrice de l’art contemporain au Musée d’art

Éric Lamontagne, Sous le vernis

Éric Lamontagne interroge le dialogue interne propre à l’expérience humaine entre la perception des sens et la cognition des signes, une interaction essentielle pour saisir le monde dans lequel nos corps sont immergés. Ce questionnement devient indispensable à l’articulation de sa pratique et particulièrement aux