insituable

L’ART INSITUABLE

25.00 $

UGS : pub-04 Catégorie :

Le livre propose une anthologie d’essais de l’historienne et critique d’art Johanne Lamoureux. Au fil de ces textes, l’auteure s’interroge sur l’importance croissante de la notion d’in situ pour le champ artistique des dernières décennies. D’une part, le titre fait référence à la production et à la réception de l’art en tant qu’elles sont de plus en plus infléchies par différents paramètres du lieu d’exposition des oeuvres (qu’il s’agisse de facteurs physiques, institutionnels, géographiques ou politiques). D’autre part, il souligne sans nostalgie l’ébranlement des frontières étabches de l’institution artistique moderne et les difficultés conséquentes de repérage de la «chose artistique» au sein du vaste horizon de la culture contemporaine. Le parcours proposé aborde les modifications récentes de la site specificity, la nouvelle rhétorique des expositions artistiques, l’articulation de l’in situ et des politiques identitaires de même qu’une suite d’analyses de démarches artistiques singulières, parmi lesquelles figurent celles de Melvin Charney, Sylvia Kolbowski, Mark Lewis, Roland Poulin et Lynne Cohen.

Johanne Lamoureux est professeure au département d’histoire de l’art de l’Université de Montréal. Elle a publié, à l’occasion d’expositions dont elle a été commissaire invitée, Seeing in Tongues. Le bout de la langue (Morris & Helen Belkin Art Gallery, University of British Columbia : 1995) et Irene F. Whittome. Bio-fictions (Musée du Québec : 2000).