Ouvrages reçus

Catherine Bolduc, Mes châteaux d’art d’air et autres fabulations / My Air Castles and Others Fabulations 1996-2012, Expression, Centre d’exposition de Saint-Hyacinthe et Salle Alfred-Pellan de la Maison des arts de Laval, 2012, 294 pages. www.expression.qc.cawww.ville.laval.qc.ca (onglet Culture)

Empruntant la forme d’une oeuvre littéraire, la publication bilingue est le troisième volet des expositions bilans Mes châteaux d’air – Monts et merveilles, volet 1 et Mes châteaux d’air, volet 2 (commissaire : Geneviève Goyer-Ouimette). «On a dit maintes fois, écrit cette dernière, à quel point les pièces de Bolduc s’articulaient autour de la notion du merveilleux, de la critique de la consommation, de l’enfance et de l’usage d’objets de pacotille. »

 

 

Céline Le Merlus, Stella Pace: L’immigrant. Éditions du Passage. Musée des maîtres et artisans du Québec, 2012. 47 pages. www.mmaq.qc.ca

Abondamment illustré de photographies en couleurs et en n/b, le catalogue accompagnait l’exposition L’immigrant présentée au Musée des maîtres et artisans du Québec, du 12 septembre au 14 octobre 2012. L’ouvrage monographique, précise Céline Le Merlus, est « divisé en trois parties. Le premier texte consiste en une biographie du parcours de l’artiste, suivi en second d’une étude de son processus créatif global et, pour finir, d’un essai sur le thème de l’immigration perçue par l’artiste au travers les oeuvres présentées à l’occasion de l’exposition. »

 

Leila Pourtavaf (Sous la direction de), Féminismes électriques (2000-2010), Les auteurs et artistes/Les Éditions du remue-ménage/La Centrale Galerie Powerhouse 2012, 230 pages. www.lacentrale.org

L’ouvrage bilingue entend porter une « réflexion sur la dernière décennie de production artistique des femmes et notamment des féministes. Si son principal objectif est d’examiner les questions et les thèmes explorés dans les expositions présentées à La Centrale entre 2000 et 2010, Féminismes électriques les replace aussi dans un contexte mondial plus large. » Parmi les auteures : Helena Reckitt, Thérèse St-Gelais, Trish Salah et Bernadette Houde. Le livre inclut également un poster de l’artiste G.B. Jones et un Manifeste (Ancessa Hashmi).