Dominique Sirois, Deux cannibales, 2015

Dominique Sirois vit et travaille à Montréal, elle détient un diplôme en arts visuels de l’UQAM (Maîtrise, 2010). Sa pratique prend la forme d’installations composées de sculptures, de vidéos, de sons et d’impressions d’images. Son travail touche à trois champs d’intérêt : la valeur et la surveillance, l’économie et les affects ainsi que les ruines et l’obsolescence.

On compte parmi ses plus récents projets Alarm songs : leisure machine, une recherche multidisciplinaire dont le point de départ est une base de données de sons d’alarmes dans des genres musicaux, d’avant-gardistes à populaires. Lors d’une résidence au C.C.A. de Glasgow, elle a entrepris la réalisation de quatre vidéos afin de réfléchir à notre modernité et notre contemporanéité à travers le fil de l’alarme. Mimesis Trinity est l’une des recherches en cours de Sirois. Ce projet de société fictive est un cadre à la fois narratif et conceptuel permettant à l’artiste de réfléchir aux structures autoréférentielles œuvrant à la fois dans la finance et l’art. Ce projet s’inscrit dans le cadre plus large d’une recherche doctorale en Études et pratiques des arts à L’UQAM qu’elle débutera à l’automne 2015.

Le travail de Dominique Sirois a été diffusé dans de nombreuses galeries au Canada. Elle a fait également plusieurs résidences à l’étranger dont au C.C.A. de Glasgow et au couvent des Récollets à Paris. Elle collabore fréquemment avec l’artiste Grégory Chatonsky. Ils ont présenté leur travail commun au Musée d’art contemporain de Taipei, au Centre des arts d’Enghien-les-Bains en France, à Unicorn Center for Arts à Beijing et au musée historique de Whuan en Chine et à l’IMAL à Bruxelles.

L’œuvre Deux cannibales est une encre sur papier faisant partie d’une série intitulée Études Mimesis Trinity (Atlas). Dans cette série, il s’agissait de reproduire de façon mimétique des images prises sur internet et de leur mettre un cadre de type clipart.

Dominique Sirois nous a accordée un entretien sur l’essentiel de sa démarche artistique.

Impression jet d’encre sur papier Moab 300 naturel, 20 X 22 cm. 100 $ CAD (incluant un exemplaire du no 117 d’ESPACE art actuel) (+ taxes et frais de poste).