Michael A. Robinson : Corporate Logos, 2017

Michael A. Robinson enseigne la sculpture et le dessin au département d’arts visuels et médiatiques de l’UQAM (2004-aujourd’hui) et récemment à titre d’artiste en résidence à temps plein à l’Université Concordia (MFA Sculpture, 2016-2017). Il est titulaire d’un baccalauréat en beaux-arts de l’Université Concordia et d’une maîtrise en arts plastiques de l’Université de Paris 1 – Panthéon-Sorbonne.

Michael Robinson est un artiste multidisciplinaire et producteur d’installations sculpturales dont le travail examine les conditions d’émergence du geste créatif et la position de l’artiste face aux conventions du monde de l’art. Il a été représenté par des galeries de premier plan telles que Pierre-François Ouellette, Parisian Laundry et la galerie antoine ertaskiran. Ses expositions individuelles récentes incluent Either / And (2016), qui a été présentée à ArtHelix, Brooklyn, New York et Black Period (2015) à L’Oeil de Poisson, Québec. Il a également participé à des expositions collectives dont Other Worlds (2016), Washington Project for the Arts, Washington (D.C.) et Dyphthong (2015), Shirley Fiterman Gallery, New York. Ses œuvres font partie de nombreuses collections publiques et privées : le Musée d’art contemporain de Montréal, le Musée national des beaux-arts du Québec et la Banque d’art du Conseil des Arts du Canada.

Avec Corporate Logos (2017), Robinson poursuit une récente série d’œuvres imprimées sur papier qui se rapporte à la prolifération des formats numériques et de la culture jpeg dans les arts visuels. Corporate Logos (2017) explore l’horizon de l’image en tant qu’objet et l’impact d’Internet sur la sculpture contemporaine.

Impression Jet d’encre sur papier Moab 300 naturel, 20 X 21,6 cm. 100 $ CAD (incluant un exemplaire du n° 116 d’ESPACE art actuel) (+ taxes et frais de poste)